Gestion du loup / Protection des troupeaux

La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) veut qu’un cadre soit défini pour le retour du loup afin de permettre une coexistence acceptable entre le loup, l’être humain et les animaux de rente dans l’espace alpin. Ce cadre doit reposer sur une protection efficace des troupeaux et une gestion active des populations de loups.

Les populations de loups en Suisse présentent une forte croissance et vont continuer de doubler tous les deux à trois ans. Cette évolution affecte fortement les exploitations d’alpages dans les cantons alpins. La présence du loup ne peut toutefois pas remettre en question l’exploitation des terrains cultivés et des pâturages. Le retour du loup doit se faire en harmonisant les intérêts d’exploitation et de protection. Cette coexistence acceptable entre l’être humain, les animaux de rente et le loup nécessite d’une part des me-sures raisonnables en matière de protection des troupeaux, et d’autre part une gestion moderne et adapta-tive du loup, avec la possibilité d’une régulation proportionnée et appropriée des populations de loups. Dans cette optique, la Conférence gouvernementale des cantons alpins a mandaté deux études, qui doivent fournir des conclusions scientifiques et pratiques sur la protection des troupeaux et sur une gestion durable du loup. La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) a donc mandaté des experts reconnus au niveau international pour réaliser deux études sur la protection des troupeaux et la gestion du loup. Elle en a tiré des propositions concrètes, que la Confédération devrait mettre en œuvre.

mm-herdenschutz-und-wolfsmanagement-20-09-22-fr-194
hintergrundpapier-herdenschutz-und-wolfsmanagement-20-09-22-fr-193
beilage-1-schlussbericht-bueroalpe-grundlagenpapier-herdenschutz-220803-def-197
beilage-2-schlussbericht-bueroalpe-grundlagenpapier-kulturlandschaft-220803-def-196
beilage-3-kombi-hv-pva-wolf-schweiz-2022-09-19-195