Menü Menü
1 2 3 4 5 6 7

Politique extérieure

Aussenpolitik Les cantons du Valais, du Tessin et des Grisons ont une frontière commune avec la France, l’Italie, l’Autriche et le Liechtenstein. Ils couvrent ainsi une grande partie des frontières méridionale et orientale de la Suisse. En tant que cantons frontaliers et touristiques, ils sont fortement tributaires des frontières ouvertes et des relations détendues avec les régions limitrophes. D’autres aspects de la politique alpine et régionale unissent aussi les cantons alpins et les régions frontalières. Le maintien des contacts et la solution des problèmes ne peuvent donc pas s’arrêter aux frontières.

Gestion de la politique extérieure par les cantons alpins

En matière de politique extérieure, les cantons alpins sont actifs à différents niveaux:

  • Les cantons frontaliers parmi les cantons alpins (VS, TI et GR) entretiennent un lien direct avec les régions étrangères voisines (France: Haute-Savoie; Italie: régions du val d’Aoste, de la Lombardie, du Piémont, et la Province autonome de Bolzano; Autriche: Vorarlberg et Tyrol). Ils participent également à certaines organisations internationales des régions alpines, par exemple la Communauté de travail des Alpes centrales (Arge Alp), ou bien à des programmes internationaux, par exemple Interreg ou Alpin Space.
  • Les sujets concernant l’Arc alpin dans son ensemble, c’est-à-dire au-delà des questions spécifiques aux divers cantons, sont discutés en commun dans les assemblées des cantons alpins. Ceux-ci participent aussi à la formation des opinions de politique intérieure qui touchent à la politique extérieure. On citera par exemple la Convention alpine et ses protocoles additionnels.

Stratégie EUROPÉENNE POUR L’ESPACE ALPIN (eusalp)

Arge Alp gruppenfoto__w_1600__h_0Le 27 juin 2014, à Trient, la Conférence des régions alpines a pris connaissance avec plaisir des travaux en cours en vue d‘une stratégie européenne pour l’espace alpin et a adopté une résolution. Depuis le début, la Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) soutient les efforts consentis pour renforcer en particulier le développement économique dans l’espace alpin. Il y a deux ans, la Communauté de travail des Alpes centrales (Arge Alp), avec la participation des cantons alpins, a donné le coup d’envoi au développement d‘une stratégie macrorégionale pour l’espace alpin sur le plan européen. En décembre 2013, le Conseil de l‘Europe a mandaté la Commission Européenne pour élaborer une Stratégie européenne pour l’espace alpin (EUSALP). Un rapport a été présenté lors de la Conférence des régions alpines sur les travaux en cours concernant le plan d’action EUSALP. Dans une résolution, les chefs de gouvernement des régions alpines présents ont souligné l’importance de la participation partenariale au projet. Au niveau contenu, le plan d’action doit être principalement axé sur la prospérité économique, sur la résolution de problèmes en matière de trafic et d’énergie et sur la gestion durable des ressources naturelles. Pour les cantons alpins, l’objectif prioritaire est de promouvoir la croissance économique et ainsi d’augmenter l’attrait des régions alpines en tant que zone d’activité économique, de travail et de résidence. Il s’agit dès lors de veiller à un partenariat non discriminatoire entre les Alpes centrales et leurs métropoles environnantes. L’engagement en faveur des Alpes doit également profiter aux Alpes centrales ou régions de montagne.

Les cantons alpins signent la résolution pour la stratégie alpine européenne

FotoLe 18 octobre 2013, à Grenoble, sept Etats alpins et quinze régions alpines ont signé la résolution pour une stratégie alpine macrorégionale destinée à l’Union européenne. Pour la Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA), la résolution a été cosignée par le président, le Conseiller d’Etat Dr Mario Cavigelli. La résolution de Grenoble est une suite nécessaire pour que la feuille de route adoptée en juin 2012 à Bad Ragaz par les régions alpines puisse prendre effet. Les documents ci-après ne sont pas tous disponibles en français. Nous vous remercions d’avance de votre compréhension:

Une feuille de route pour une stratégie macrorégionale de l’Arc alpin a été élaborée

Une feuille de route pour une stratégie macrorégionale de l’Arc alpin a été élaborée sous l’égide de la Communauté de travail des Alpes centrales (Arge Alp). Ce document a été adopté le 29 juin 2012 à Bad Ragaz par la conférence internationale des régions alpines, à laquelle le Président de la CGCA a aussi pris part. Ces documents n’existent qu‘en allemand et en italien: