Menü Menü
1 2 3 4 5 6 7

Communiqué de presse

20.09.2018

Wasserzinsen: Bitte mit Sorgfalt!

Das Bundesparlament diskutiert derzeit über die Wasserzinsen. Die Strombranche spricht von „Flexibilisierung“ meint aber „Senkung“. Gleichzeitig fordert sie ein neues Modell zur Ermittlung des Wasserzinsmaximums. Die Gebirgskantone stehen der Modelldiskussion offen gegenüber. Ein faires Modell muss aber grundlegende Kriterien erfüllen.

30.01.2018

Pas d’expérience dont l’issue est incertaine: NON à l’initiative No Billag

La formulation du texte de l’initiative No Billag n’est pas claire. Le point crucial de ce texte est l’interdiction de prélever une redevance, raison pour laquelle, à l’avenir, la publicité resterait l’unique source de financement des opérateurs. Les offres se focaliseraient exclusivement sur les agglomérations urbaines très peuplées, ce qui conduirait à un appauvrissement général du paysage médiatique dans les régions périphériques. Les cantons alpins n’ont aucun intérêt pour une telle expérience de politique médiatique dont l’issue est incertaine. C’est pourquoi la Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) recommande le rejet catégorique de cette initiative.

28.08.2017

Rejet catégorique d’une baisse générale de la redevance hydraulique maximale

La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) rejette catégoriquement une baisse générale de la redevance hydraulique maximale proposée comme réglementation transitoire par le Conseil fédéral, car elle n’est fondée ni matériellement ni politiquement. En revanche, dans le délai transitoire, il est urgent de remédier aux distorsions du marché actuel de l’électricité. Ensuite, on pourra discuter d’un éventuel nouveau modèle de redevance hydraulique.

22.06.2017

Projet nécessitant des corrections!

Le projet du Conseil fédéral de poursuivre le modèle actuel pour la redevance hydraulique jusqu’à ce que règne la certitude sur le nouveau modèle de marché de l’électricité fait en principe sens. Un premier examen montre cependant que la disposition transitoire proposée concrètement se fonde sur une hypothèse erronée et comporte des défauts de conception. C’est pourquoi des corrections s’imposent. Les cantons alpins vont soumettre le projet à une étude approfondie avant d’émettre un avis détaillé.

27.04.2017

Stratégie énergétique: oui, mais en passant de la stratégie en 2 étapes à la stratégie en 3 étapes

Le pilier principal de la Stratégie énergétique 2050 est l’énergie hydraulique. Elle est actuellement sous pression parce qu’elle ne peut pas lutter à armes égales avec ses concurrents sur le marché de l’électricité. La prime de marché prévue par la stratégie ne suffit pas à compenser ce désavantage. C’est pourquoi il faut introduire une prime d’approvisionnement de base pour les énergies renouvelables et donc passer d’une stratégie en 2 étapes à une stratégie en 3 étapes.

07.02.2017

Bonne base de discussion – Cantons alpins prêts au dialogue

Aujourd’hui, Avenir Suisse a présenté une étude sur la mutation structurelle dans l’espace alpin suisse. Les cantons alpins y voient de nombreuses convergences avec leurs propres analyses et stratégies, mais également des lacunes qui doivent être comblées dans une approche commune. Aux yeux des cantons alpins, cette étude constitue une bonne base de discussion et c’est pourquoi ils souhaitent établir un dialogue critique et constructif avec Avenir Suisse.

01.02.2017

Les cantons alpins disent OUI au FORTA

Le fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) crée une base solide pour le  financement des routes dans les années à venir. Comme il prévoit également d’importantes mesures en matière de desserte des régions de montagne, la conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) recommande de voter oui à cet objet qui sera soumis au vote le 12 février 2017.

15.11.2016

CONTRE LA SORTIE PRÉCIPITÉE DU NUCLÉAIRE

La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) se prononce contre la sortie précipitée du nucléaire. L’approvisionnement sûr en électrique de la Suisse revêt une importance fondamentale et ne doit donc pas être exposé à des risques inutiles. Par ailleurs, l’abandon du nucléaire ne résout pas le problème de la force hydraulique.

04.04.2016

Le Conseiller d’Etat Christian Vitta est le nouveau Président des cantons alpins

La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) a élu le conseiller d’Etat tessinois Dr. Christian Vitta à sa présidence. Il succède au conseiller d’Etat grison Dr. Mario Cavigelli, lequel a présidé la Conférence durant ces trois dernières années et demie et vient d’être élu à la présidence de la Conférence des directeurs cantonaux de l’énergie.

 

14.10.2014

L’abolition des forfaits fiscaux aurait des conséquences douloureuses pour les régions de montagne

Dans les cantons alpins, les personnes imposées à forfait sont non seulement des contribuables importants, mais souvent aussi des investisseurs et des mécènes. Ils créent ainsi des postes de travail dans les régions de montagne et soutiennent la formation de jeunes issus de ces régions ainsi que la vie culturelle locale. Si l’on chassait les personnes imposées à forfait, les cantons et les communes ne pourraient pas compenser ces pertes. C’est pourquoi la Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) rejette l’initiative populaire fédérale «Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires».

29.09.2014

Stratégie des cantons alpins pour un espace alpin viable

La Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) veut que l’espace alpin et ses vallées restent agréables à vivre et autonomes. La paysanne de montagne comme le touriste, la jeune ingénieure comme le retraité rentré au pays natal, tous doivent pouvoir trouver ici des conditions existentielles attrayantes et propices au travail. La «Stratégie territoriale des espaces alpins caractéristiques en Suisse» de la CGCA montre ce qui est nécessaire pour créer ces conditions. Elle constitue le cadre d’action commun des cantons alpins.

19.02.2014

Loi sur les résidences secondaires (LRS): Améliorations indispensables

Le projet de loi sur les résidences secondaires (LRS) publié par le Conseil fédéral s’inspire fortement de l’Ordonnance en vigueur, contribuant ainsi à la continuité et à la sécurité juridique. Toutefois, des améliorations sont indispensables en ce qui concerne l’extension mesurée des logements relevant de l’ancien droit ainsi que les logements exploités touristiquement.